Accueillir les oiseaux sur son exploitation agricole

 

Des chaumes pour ma Caille !

Dans notre département et de manière générale en Occitanie, les terres cultivées sont prisées par la Caille des blés, en particulier blé et orge, qui lui assurent couvert et nourriture. Les jachères lui sont également très propices. Malgré les superficies a priori favorables, cet oiseau accuse un fort déclin au niveau européen (de 20 à 50% !) depuis les années 1970.

Pour lui venir en aide, la conservation des chaumes jusqu’en septembre semble être une mesure efficace, lui permettant de mener à bien sa nichée (pic d’éclosion en juillet et élevage des jeunes en août-septembre avant le départ en migration). Outre le rôle de zone refuge, les chaumes lui assurent une nourriture en abondance (graines de céréales et adventices, insectes, en particulier sauterelles, criquets…).

Les surfaces non déchaumées au début de l’automne sont aussi une source de nourriture pour bon nombre d’oiseaux migrateurs, en halte dans notre département, avant de poursuivre leur voyage vers des contrées plus lointaines. Ce sont aussi des milieux d’accueil pour les plantes messicoles, dont certaines menacées comme la Nigelle de France.

Quoi faire ? Après la moisson, privilégier l’absence de travail du sol ou un déchaumage très superficiel (2cm maximum), afin de favoriser les repousses de céréales et de colza et de laisser les repousses en place le plus tard possible. Une hauteur de chaume de 20cm est le plus intéressant pour la Caille des blés.

Vous êtes volontaire ? Vous vous êtes engagé ? Partagez votre expérience au travers du site Internet www.desterresetdesailes.fr

Nos coordonnées

Maison de l’Agriculture – BP 70 161

32003 AUCH cedex

Tel. : 05 62 61 79 50  

contact.gers@adasea.net

 

Inscrivez-vous à la Gazette de l'ADASEA pour rester informé de notre actualité :

 

Inscription

Nous contacter

Remplir le formulaire ci-dessous

Partenaires